Le gouvernement japonais appelle les entreprises du pays à investir davantage dans les nations africaines, riches en ressources naturelles.

 

Des ministres et d’autres représentants de quinze pays africains ont rencontré des dirigeants d’entreprises japonaises ce jeudi, lors d’une réunion organisée à Tokyo par le gouvernement pour favoriser la coopération mutuelle.

Toshimitsu Motegi, le ministre japonais de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie, a fait remarquer que les pays africains faisaient face à des défis en termes de formation, de financement, de savoir-faire technologique et d’infrastructure. Il a souligné que le Japon souhaite aider les pays africains à surmonter ces obstacles.

Des ministres africains se sont exprimés sur leur politique de mise en valeur de leurs ressources naturelles. Une quarantaine d’entreprises et d’organisations japonaises ont présenté leurs technologies de pointe en matière d’exploration et d’exploitation de ces ressources.

Le forum de deux jours se déroule en prélude à la TICAD, la Conférence de Tokyo sur le développement de l’Afrique, qui aura lieu le mois prochain.

 

 

Discussions

Laisser un commentaire