Au Japon, le secrétaire général adjoint du gouvernement a déclaré que Tokyo demandera aux Etats-Unis de prendre des mesures supplémentaires, après l’agression sexuelle perpétrée par deux soldats américains contre une femme à Okinawa.

Tsuyoshi Saito a fait ces remarques lors d’une visite ce lundi auprès du vice-gouverneur d’Okinawa Kanetoshi Yoseda. Le gouverneur Hirokazu Nakaima se trouve actuellement aux Etats-Unis pour y discuter des problèmes liés à la présence des bases militaires.

Durant sa rencontre avec le vice-gouverneur, M. Saito s’est exprimé sur le couvre-feu qui vient d’être imposé par l’armée américaine à tout son personnel stationné au Japon. Il a expliqué que le gouvernement japonais examinerait attentivement si le couvre-feu est pleinement respecté. Il a ajouté que le Japon demanderait également aux Etats-Unis de prendre des mesures supplémentaires pour prévenir la répétition de tels incidents.

M. Yoseda a déclaré à M. Saito qu’il était extrêmement regrettable qu’un crime aussi vicieux et impardonnable ait eu lieu. Il a dit douter qu’un couvre-feu soit suffisant.

Le vice-gouverneur a aussi exprimé ses doutes sur la possibilité de répondre au problème en se contentant d’améliorer la façon dont l’accord américano-japonais sur le statut des forces armées était appliqué, sans que soit révisé le traité lui-même.

 

La ville d’Okinawa envisage d’organiser un rassemblement contre les bases américaines

 

Une ville du sud du Japon où se trouve une base aérienne américaine va organiser un rassemblement pour dénoncer les problèmes impliquant les forces américaines au Japon, notamment un cas récent de viol présumé.

Le maire de la municipalité d’Okinawa Mitsuko Tomon et des leaders locaux de la politique et du monde des affaires ont convenu lundi d’organiser le rassemblement le 31 octobre, et espèrent attirer 1500 participants. La ville accueille la base aérienne américaine de Kadena.

Les leaders sont aussi parvenus à la conclusion qu’ils devaient s’exprimer ouvertement sur les répercussions négatives de la présence des bases américaines sur la vie des gens.

Discussions

Laisser un commentaire