Le ministre japonais de l’Environnement profite de la conférence onusienne qui se déroule actuellement à Varsovie, en Pologne, pour défendre les objectifs nippons de réduction des émissions polluantes.

 

Lors d’une réunion qui s’est tenue mercredi au niveau ministériel, Nobuteru Ishihara a déclaré que les nouveaux objectifs étaient provisoires.

Rappelons que le Japon a revu à la baisse ses objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre, à l’horizon 2020. Il s’agit actuellement de les réduire de 3,8% par rapport à 2005, contre 25% par rapport à 1990 selon les objectifs initiaux.

M. Ishihara a déclaré que ce nouvel objectif excluait le volume des réductions prévues si les réacteurs nucléaires japonais étaient remis en service. Il a précisé que le gouvernement nippon se prononcerait lorsque sa nouvelle politique énergétique sera clairement définie.

Nobuteru Ishihara a ajouté que le gouvernement et le secteur privé débloqueraient en commun 16 milliards de dollars, d’ici à 2015, pour aider les pays en développement à lutter contre le réchauffement planétaire.

A l’issue de la réunion, devant la presse, le ministre a déclaré être conscient des critiques adressées au Japon. « J’espère que la communauté internationale comprendra que nous nous efforçons de maintenir des objectifs ambitieux », a-t-il ajouté.

 

Source: NHK

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité du Japon

Discussions

Laisser un commentaire