Le Japon s’est réjoui mercredi de l’adoption d’une résolution par le Conseil de sécurité de l’ONU condamnant le lancement de fusée effectué par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) le 12 décembre 2012.

 

Le Japon « apprécie hautement » l’adoption à l’unanimité de la résolution 2087 du Conseil de sécurité de l’ONU, qui constitue « un message ferme de la communauté internationale » à l’égard du lancement du missile de Pyongyang, a déclaré dans un communiqué le ministre japonais des Affaires étrangères Fumio Kishida.

Le Japon demande instamment à la RPDC de « prendre au sérieux le message ferme de la communauté internationale » et de « ne pas procéder à d’autres actes de provocation, y compris d’autres lancements et tests nucléaires », selon le communiqué.

Pour sa part, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a également salué l’adoption de la résolution, affirmant qu’elle reflète la position de son pays dans une large mesure.

Discussions

Laisser un commentaire