Le gouvernement japonais envisage de baisser progressivement le niveau des impôts sur les sociétés pour qu’il frôle celui d’autres pays asiatiques.

 

La baisse débuterait entre 2015 et 2016 et s’étalerait sur plusieurs années, selon des propos tenus en réunion par le secrétaire général du gouvernement et rendus publics par le ministre de la Revitalisation économique, Akira Amari.

« Les plans des entreprises seront plus faciles à établir si les entreprises connaissent rapidement le calendrier et le pourcentage de baisse », estime le gouvernement.

Avec la suppression fin mars 2014 d’une taxe sur la reconstruction du nord-est ravagé par le tsunami du 11 mars 2011, le taux d’imposition doit être ramené à 35,64 %, mais il faudrait encore qu’il soit de 5 à 10 points inférieur pour que les sociétés japonaises soient davantage à égalité avec leurs concurrentes asiatiques, selon les entrepreneurs.

Le Premier ministre de droite Shinzo Abe avait indiqué, à Davos en janvier, qu’il souhaitait revoir la fiscalité des sociétés.

 

Source: MAP

Discussions

Laisser un commentaire