Le gouvernement japonais convoquera un comité regroupant les responsables de la préfecture d’Okinawa, afin d’explorer la question de la fermeture envisagée de la base aérienne controversée de Futenma gérée par la Marine américaine à Ginowan, dans la préfecture située à l’extrême-sud du Japon, a déclaré le porte-parole du gouvernement japonais.

 

Selon Yoshihide Suga, le secrétaire en chef du cabinet, le comité sera composé de plusieurs ministres, à savoir le ministre des Affaires étrangères Kishida Fumio, le ministre de la Défense Itsunori Onodera, le ministre chargé de la préfécture d’Okinawa, Ichita Yamamoto et de lui-même.

L’équipe du gouvernement central s’entretiendra lundi avec le gouverneur de la préfecture d’Okinawa, Hirokazu Nakaima, et avec le maire de Ginowan, Atsushi Sakima, sur les façons de réduire la responsabilité d’héberger des base militaires américaines pour la préfecture d’Okinawa et de fermer la base aérienne de Futenma d’ici cinq ans.

M. Nakaima, qui avait initialement promis à la population d’Okinawa que la base de Futenma serait intégralement transférée en dehors de l’île, a changé d’attitude sous la pression du Premier ministre japonais Shinzo Abe.

En vertu d’un pacte signé en 1996 entre le Japon et les Etats-Unis, récemment accepté par M. Nakaima, la base de Futenma sera délocalisée de Ginowan, une ville densément peuplée, pour s’installer dans une zone côtière du district de Henoko, à Nago, qui fait également partie de l’île d’Okinawa.

Selon le projet de délocalisation, 60 hectares de terrain côtier devront être réaménagés au cours des travaux de construction d’une durée de cinq ans, ce qui a suscité l’agacement et l’indignation des fonctionnaires de la préfecture et des habitants de l’île, qui craignent que les travaux ne provoquent des dégats irrévocables pour les activités de pêche et l’environnement naturel.

 

Source: Xinhua

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

Laisser un commentaire