Les Forces japonaises maritimes d’autodéfense se préparent à participer à un exercice de draguage de mines dans le golfe Persique.

Il s’agit de manoeuvres militaires dirigées par les Etats-Unis. Plus de vingt pays y participent. Elles ont commencé dimanche et ont pour but de sécuriser le transport du pétrole dans la région.

Les dragueurs de mines japonais Uraga et Hachijo sont arrivés à Manama, la capitale du Bahrain, lundi. Cette ville est la base de la 5ème flotte navale des Etats-Unis.

Des militaires américains et britanniques ont monté à bord des navires japonais pour coordonner les manoeuvres. L’équipage du navire Hachijo a vérifié un canon conçu pour faire exploser des mines à la surface.

Shinichi Tokumaru, qui dirige l’unité de draguage de mines, dit être prêt à partager avec d’autres pays la technologie japonaise d’élimination des mines.

Rappelons que l’Iran a plusieurs fois menacé de bloquer le détroit d’Ormuz à l’entrée du golfe en guise d’avertissement aux Etats-Unis et à d’autres pays occidentaux si ces derniers tentent d’arrêter le programme nucléaire iranien.

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire