Le Japon va coopérer avec les Etats-Unis, la Russie, la Chine et la Corée du Sud pour exhorter la Corée du Nord à renoncer à ses programmes nucléaire et de lancement de missiles.

 

Le porte-parole du gouvernement Yoshihide Suga a évoqué ce jeudi les commentaires de James Clapper, le chef des services américains du renseignement, qui s’est exprimé devant une commission sénatoriale.

Mardi, M. Clapper s’est dit préoccupé par les actes belliqueux et la rhétorique du leader nord-coréen Kim Jong-un.

Devant la presse, M. Suga a déclaré que les programmes nucléaire et de lancement de missiles nord-coréens ne pouvaient être tolérés dans la mesure où ils menacent la sécurité de la communauté internationale.

Il a ajouté que le Japon veillerait scrupuleusement, avec les pays concernés, à ce que les sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU soient appliquées à l’encontre de la Corée du Nord.

Discussions

Laisser un commentaire