Le Japon et l’Inde se sont mis d’accord pour travailler ensemble afin de réduire le coût du gaz naturel liquéfié, ou GNL, dont le Japon est le plus gros importateur au monde.

Le ministre japonais du Commerce et de l’Industrie, Yukio Edano, a signé un communiqué conjoint mercredi à Tokyo avec Montek Singh Ahluwalia, vice-président de la commission de planification du gouvernement indien.

Le communiqué déclare que le Japon et l’Inde travailleront ensemble en vue d’abaisser les prix d’importation de GNL, des prix qui ne sont pas déterminés par l’offre et la demande mais fluctuent en fonction du cours du pétrole brut.

Les importations japonaises de GNL se sont considérablement accrues depuis que la quasi-totalité du parc nucléaire du pays a été mise à l’arrêt après l’accident nucléaire de Fukushima. Le gaz naturel est utilisé comme combustible pour les centrales thermiques.

Le mois dernier, le Japon, la Corée du Sud et Taïwan ont conjointement exhorté les pays producteurs de gaz à diminuer leurs prix.

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire