Un haut responsable de l’agence japonaise de la Pêche a demandé à la Corée du Sud de lever l’interdiction d’importer les produits de la pêche provenant de 8 préfectures japonaises, dont celle de Fukushima.

 

Kenji Kagawa, directeur-général du département de Promotion des ressources au sein de l’Agence, a présenté cette requête hier lundi lors de sa rencontre avec des responsables du ministère sud-coréen de l’Alimentation et de la Sécurité pharmaceutique.

M. Kagawa a regretté devant ses interlocuteurs que la Corée du Sud réagisse exagérément sans se baser sur des preuves scientifiques suffisantes.

Selon lui, les responsables sud-coréens lui auraient expliqué que cette mesure avait été prise car l’étendue des fuites radioactives provoquées par la centrale de Fukushima Dai-ichi restait inconnue.

M. Kagawa a souligné à la presse que comparé à d’autres pays, le Japon imposait des normes strictes sur ses exportations alimentaires. Il souhaite désormais poursuivre les discussions pour trouver une solution à cette question dans les meilleurs délais.

 

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire