Le gouvernement japonais a décidé d’appeler la Chine à répondre dans le calme à la nationalisation des îles disputées Senkaku en mer de Chine orientale.

La décision a été prise lorsque de hauts responsables du ministère des Affaires étrangères, dont le ministre Koichiro Gemba, se sont réunis samedi, au lendemain de l’intrusion de six navires du gouvernement chinois dans les eaux territoriales nippones près des îles.

Les manifestations antijaponaises qui ont lieu dans toute la chine risquent de s’intensifier après mardi prochain, la date anniversaire de l’invasion japonaise de la Mandchourie, dans le nord-est de la Chine, il y a 81 ans.

Le gouvernement japonais est déterminé à faire tout son possible pour assurer la sécurité des ressortissants et entreprises japonais en Chine.

Le gouvernement japonais envisage de continuer ses appels au calme par voie diplomatique.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire