Le Japon appelle une nouvelle fois à la résolution pacifique des conflits territoriaux dans les eaux asiatiques en vertu du droit international.

Le vice-ministre japonais des Affaires étrangères Koji Tsuruoka s’est adressé vendredi devant le premier forum maritime élargi de l’ASEAN à Manille.

De hauts fonctionnaires et experts de 18 pays ont participé à la réunion. Certains des membres présents représentaient le Japon, la Chine et les Etats-Unis, avec ceux des dix pays membres de l’Association des nations du Sud-Est asiatique.

Selon M. Tsuruoka, les conflits territoriaux doivent être résolus de manière pacifique. Il a indiqué que la notion de la raison du plus fort devait être rejetée.

M. Tsuruoka a souligné la position du Japon, qui consiste à mettre l’accent sur le droit international pour résoudre les disputes territoriales.

Un participant a plus tard indiqué qu’un responsable chinois avait déclaré au forum que la Chine respectait le droit international et voulait une résolution pacifique des problèmes. Ce fonctionnaire chinois aurait fait savoir que la Chine attachait une grande importance au dialogue avec les membres de l’ASEAN.

Selon certains observateurs, de telles remarques montrent que la Chine semble se méfier de la prudence dont les autres pays ont fait preuve à son égard.

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire