Après avoir décidé de traduire les panneaux en anglais, le pays du soleil levant va maintenant analyser les tweets des visiteurs étrangers pour connaître les autres points à améliorer.

 

L’office de tourisme du Japon a lancé un nouveau programme qui analyse les tweets publiés par les touristes étrangers.

Les autorités vont utiliser ce système pour déterminer ses points forts, mais surtout trouver les éléments à corriger pour améliorer l’expérience des visiteurs.

Par exemple, les plaintes faites sur les transports en commun seront analysées afin d’optimiser le service.

Autre cas de figure : si une source chaude (Onsen) recueille beaucoup de tweets positifs, une signalisation en anglais pourrait être mise en place.

 

Source: deplacementspros.com

Discussions

2 Réponses

  1. Tachibana

    « Par exemple, les plaintes faites sur les transports en commun seront analysées afin d’optimiser le service. »

    S’il y a bien un truc ou il n’y a pas besoin de se plaindre par rapport a la France, c’est bien les transports en commun au Japon lol.

Laisser un commentaire