Le gouvernement japonais a adopté vendredi les lignes directrices de mesures afin d’aider les enfants pauvres,  après que le taux de pauvreté des enfants au Japon ait atteint un nouveau record en 2012.

 

« Nous chercherons à bâtir une société où tous les enfants peuvent grandir avec des rêves et des espoirs » a déclaré le Premier ministre Shinzo Abe avant que son Cabinet décide de réagir.

Dans le cadre de ces mesures, le nombre de travailleurs sociaux en milieu scolaire sera augmenté. Environ 1000 employés seront ajoutés afin de permettre aux écoles de renforcer leur coopération avec les centres centres psychopédagogiques et d’autres organismes de protection aidant les enfants en difficulté.

Les mesures de soutien comprennent  la gratuité de l’enseignement préscolaire, les prêts de bourses d’études sans intérêt élargis et soutien pour la recherche d’emplois des parents.

Le gouvernement prévoit l’amélioration de 25 indicateurs, dont le taux de pauvreté des enfants, ou le pourcentage d’enfants vivant au sein des ménages ayant un revenu inférieur à 50% de la médiane nationale.

Le taux d’enfants vivant dans la pauvreté, qui est estimé tous les trois ans, est passé de 14,2% en 2006 à 15,7% en 2009 puis à un niveau record de 16,3% en 2012. Un taux supérieur à la moyenne de 13,3% calculée en 2010 pour les 34 pays membres de l’OCDE.

 

Source: mainichi || Image : Attila JANDI / Shutterstock.com

Discussions

3 Réponses

Laisser un commentaire