Des journalistes ont répondu à l’invitation du ministre de la Défense du Japon et ont visité Minami-torishima, l’île japonaise située le plus à l’est dans l’océan Pacifique.

 

Ils se sont rendus mercredi sur cette île située à environ 1 800 kilomètres au sud-est de Tokyo, à bord d’un avion des Forces japonaises d’autodéfense.

Cette tournée a été organisée après la publication d’un rapport sur la découverte au fond de la mer plus tôt cette année d’énormes réserves de terres rares au large de cette île.

Minami-torishima est inhabitée sauf pour une vingtaine de membres des Forces japonaises d’autodéfense et de l’Agence japonaise de la météorologie.

Cette île est dotée d’une station d’observation de la météo et d’une piste d’atterrissage à usage militaire mais il n’y a pas de liaison aérienne régulière reliant cette île au reste de l’archipel japonais.

Des travaux sont en cours pour construire un port permettant d’accueillir de grands navires. Le ministère japonais du Territoire dit avoir l’intention de se servir du port pour des projets de recherche de ressources maritimes.

Discussions

Laisser un commentaire