L’Office National du Tourisme Japonais a demandé aux gérants de bains d’autoriser l’accès aux étrangers portant des tatouages.

 

Bien qu’il n’existe aucune loi interdisant le port de tatouages dans les bains, de nombreux gérants continuent de refuser l’entrée des lieux de peur d’effrayer leur clientèle, les tatouages étant souvent associés aux membres des yakuza.

C’est la première fois que l’office exhorte les différents établissements à donner plus d’importances aux origines culturelles des touristes étrangers portant des tatouages.

Le nombre de touristes étrangers augmente, et « avec cette évolution, nous espérons qu’ils pourront profiter pleinement des onsen au Japon », a déclaré Shogo Akimichi, employé à l’Office National du Tourisme Japonais.

Il a cependant ajouté que cette demande est « non contraignante », signifiant que la décision finale appartient toujours aux gérants des établissements.

Akamichi a déclaré que cette politique d’interdiction des tatouages est toujours en cours dans de nombreux établissements. Ceux-ci rejettent indistinctement toutes personnes tatouées, dont les clients étrangers les portant dans un cadre religieux, ou par effet de mode.

L’office a demandé aux établissements de généraliser l’utilisation d’autocollants permettant de couvrir les tatouages ou de fixer des horaires spécifiques à ces touristes tatoués afin de les séparer des autres clients.

L’interdiction des tatouages a souvent été une source de friction entre les onsen et les visiteurs étrangers en raison de divergences de points de vue.

En 2013, un onsen à Hokkaido avait ainsi refusé une femme Maori (de Nouvelle-Zélande) qui portait un tatouage facial traditionnel, provoquant une controverse sur le sens des tatouages pour les Japonais et les étrangers.

Source : Japan Times

Discussions

144 Réponses

    • Marie LK

      Oui c’est sûr mais bon je considère que les personnes qui visitent le Japon aiment sa culture et ce qui suit et connais au minimum leur savoir vivre.
      C’est pas comme si c’était une destination random comme les USA quoi…
      « Destination poubelle « c’est un peu abusée quand même …

    • Warren Yaro

      Marie LK c’est aussi random que les USA, notamment pour les américains justement, c’est pas devenu une destination poubelle certes mais un jour ça le deviendra si le Japon cède à toutes ces conneries.

    • Latiatia Lejeune Bourdennec

      en quoi une personne étrangère de surcroit tatoués peut être néfaste ?! Faut arreter les clichés Marty Raito je suis tatouée et je respecte les japonais et leur culture et merci de considéré tout les tatoués comme des gens portant la peste ! On vis comme vous, on paye ses impôts et on est polis sauf quand des gens avec des a priori aussi merdique que les vôtres nous font face ! Sachez Mme Mr ou Mlle que les gens tatoués ne sont pas des pestiférés !!!!

    • Latiatia Lejeune Bourdennec

      ah et pour infos les japonais ont des préoccupation plus importante en somme à l’heure actuelle qui est le nucléaire ! Cela fais déjà 5 ans pour Fukushima, le gouvernement leur a menti par omission, les jeunes quittent les villages pour la ville, ils ne veulent plus assumer leur aïeuls. Même si clairement on sait tous que le japonais n’apprécie pas trop les étrangers car beaucoup sont peu respectueux, tous ne sont pas à mettre dans le meme panier !

    • Alix Blondin

      Personne ne dit que les tatoués sont néfastes, faut se calmer et pas tout prendre de travers aussi vite. Marty a voulu dire, qu’aux yeux des japonais, les tatouages ne sont toujours pas forcément bien vu (because yakuza, etc), donc une bonne partie des clients jap risque d’éviter de venir se baigner là où il y a des gens tatoués.

    • Latiatia Lejeune Bourdennec

      dans ce cas il aurait fallu que marty soit plus concis en écrivant pour que cela soit clair, je sais pertinemment que les japonais associent tatouages à Yakuza donc mafia et que c’est pas simple mais là le sujet est justement les étrangers tatoués donc oui c’est normal de mal le prendre

  1. Arlénone Snow

    [a lu seulement l’encadré ci-dessus]: C’est une bonne chose pour les étrangers qui veulent s’y essayer, mais cela risque de susciter un débat chez la japonais tatoués je pense. Quand bien même les japonais semblent faire une différence entre eux-mêmes, étrangers et half, y compris au niveau des droits de ce type.

    • David Sos

      Ils sont cense travaille sur une loi a ce sujet depuis un moment. La concretement ca a rien change c’est juste l’office national du tourisme qui invite a accepter les touristes et propose des solutions. Ca reste un bon debut cela dit mais dans tous les cas je suis pas concerne donc xD

  2. Guillaume Quatravaux

    Pourquoi uniquement les touristes dans ce cas ?
    Je me souviens m’être trempé avec quelques yakuza dans des sento de quartier. Onsen jamais vu de tatouages.
    Cela dit bon nombre de mes amis n’ont pu accéder aux bains publics à cause de ça, et donc de l’une des meilleures expériences du Japon.

  3. Lo Kness

    Sachant qu’ils auront toujours le droit de refuser ! Ou bien établir des horaires. Je ne vois pas en quoi y’a des gens qui s’énervent là-dessus. Étant tatouée et rêvant d’onsen, je trouve que c’est une bonne chose ^^ après oui, faut penser aux japonais tatoués qui ne font pas partie des yakuzas ou autre gang. Mais personnellement, j’apprécie la nouvelle

  4. Nam Seng

    Ils sont chez eux, ils décident, on respecte.
    Mais je ne suis pas contre des horaires autorisés
    Sinon faut aller dans d’autres endroits, comme à Taïwan ou payer une blinde pour avec un onsen privé

  5. Max Claudon

    Quand j etais au japon en juillet dernier, y avait moyen mais fallait privatiser…vu deja le coup de la vie la bas, j avoue qu on a fait l impasse, dommage, d autant plus que Les tatouages se democratisent chez eux

  6. Hélène Hoffstetter

    J’suis pas super emballée par ça… Beaucoup de onsen sont à la campagne, et pour moi même habiter à la campagne au Japon, y’a encore beaucoup de racisme. Beaucoup de gens gardent l’image de tatouage = mauvaise personne. Alors si il y a un afflux d’étrangers, de plus tatoués, les étrangers qui vivent au Japon on va encore plus se faire regarder de travers.
    Et puis c’est pas parce qu’on est étrangers qu’on doit avoir un traitement de faveur, sinon c’est pas juste pour les japonais. C’est soit on accepte tous les tatoués (l’excuse des yakuza ne tient pas, leurs tatouages sont quand même facilement identifiables. Sans parler des étrangers qui portent ce type de tatouages sans être yakuza) soit on en accepte aucun.

  7. ウゼ そら

    Perso je suis tatoué et je n’ai pas de problemes pour avoir accès aux onsen et rotenburo. Juste je ne dis pas que je suis tatoué et je fais en sorte d’aller le plus possible dans le bain jusqu’au cou ^^
    Yataaaaa

    • Mili Danslaprairie

      Ça dépends quels occidentaux? J’ai vu que des vieilles radines qui passaient le temps à squatter les fauteuils de massage et rien acheter en sortant du magasin. Après oui y a les gros acheteurs de matériels photos etc. Mais bon céder aux tatouages dans les bains publics pour moi ça commence à devenir un tourisme de masse et adieu le tourisme de qualité.

  8. Shunma Sumiyoshi Duvigneau

    Je vis au japon et je pensse que c est pas possible que le gouvernement demande ca aux onsen a cause de la manière de penssee japonaise je suis francaise et mariée avec un japonais je pensse si on viens au Japon pour seulement un voyage ou pour y habiter il faut respecter la maniere de pensser des japonais sinon c’est pas la peine de venir

    • Dave Soares

      Après c’est partout pareil, les clichés doivent s’effacer, c’est pas parce qu’on a un tatouage qu’on est un yakuza ou une mauvaise personne (c’est pour ça que c’est interdit il me semble) donc bon, un touriste, fait vivre un pays par bien des façons.
      J’ai quelque tatouages et je compte aller au Japon l’année prochaine, et c’est dans mes projets d’aller dans des onsen, au moins une fois, je serais déçus de ne pas avoir l’accès alors que je suis un simple touriste voulant découvrir la culture d’un pays que j’apprécie

Laisser un commentaire