Des responsables du gouvernement japonais et de Tepco, l’opérateur de la centrale accidentée Fukushima Dai-ichi, ont convenu de mesures pour protéger la centrale des fortes précipitations. Ils espèrent ainsi limiter les fuites d’eau radioactive.

 

Le vice-ministre de l’Industrie, Kazuyoshi Akaba, a constaté qu’un nombre inhabituel de typhons et d’orages au cours du mois passé avait provoqué des fuites d’eau de pluie radioactive dont une partie pourrait s’être échappée en dehors du complexe industriel, et peut-être même jusqu’à la mer.

Les représentants du gouvernement et de Tepco ont débattu de cette question lors d’une réunion hier lundi à la préfecture de Fukushima.

Ils ont décidé d’installer d’ici mars 2014 sur les réservoirs de stockage des tuyaux de drainage qui devraient permettre d’éviter qu’environ 60% de l’eau de pluie ne s’écoule dans les enceintes entourant les réservoirs.

Jusqu’à présent, l’eau de pluie provoquait une accumulation de l’eau contaminée dans les enceintes, avant qu’elle ne déborde et ne se répande dans le sol entourant la centrale.

Ils ont également convenu de doubler la hauteur de toutes les enceintes pour atteindre 60 centimètres d’ici la fin de l’année et, si nécessaire, de surélever certaines portions de ces enceintes à 130 centimètres d’ici la fin de mars 2014.

 

Source: Nipponconnection.fr / NHK

Discussions

Laisser un commentaire