Un japonais âgé de 111 ans vient d’être reconnu homme le plus vieux du monde par le Guiness des Records, mercredi, après la mort en juin de son prédécesseur.

 

Une cérémonie a été organisée pour Sakari Momoi, ancien professeur de chimie agricole, dans l’établissement médical ou il réside.

Le nouveau doyen du monde mange trois fois par jour et, d’après l’équipe de soin, se porte très bien.

Né le 5 février 1903 et originaire de Minamisoma située dans la préfecture de Fukushima, il aime manger du poisson et lire des livres, selon des personnes proches de lui.

Momoi est né un jour après Alexander Imich, son prédécesseur, un new-yorkais décédé à l’âge de 111 ans en juin dernier.

La doyenne du monde est Misao Okawa, une japonaise âgée de 116 ans vivant à Osaka

 

Source: Jiji press

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire