Le Japon et la Chine n’ont pas réussi à rapprocher leurs positions dans le différend territorial des îles Senkaku en mer de Chine orientale. Mais les responsables des deux gouvernements s’entendent pour dire qu’il est important de maintenir les canaux de communication entre les deux pays.

Les relations sino-japonaises demeurent tendues. Le ministre des Finances de la Chine ainsi que le gouverneur de la banque centrale de ce pays ont annulé leur participation à l’assemblée annuelle du Fonds monétaire international et à celle de la Banque mondiale qui se déroulent toutes deux à Tokyo.

La Chine semble avoir décidé de se servir de l’événement pour protester contre la nationalisation des îles Senkaku par le gouvernement nippon.

Discussions

Laisser un commentaire