Le déficit commercial du Japon s’est creusé de 37,9% en novembre sur un an, à près de 9 milliards d’euros soit le pire résultat enregistré depuis plus de 30 ans pour ce mois, a annoncé mercredi le ministère des Finances.

 

Les exportations ont reculé de 4,1% à cause d’une demande internationale réduite par la mauvaise conjoncture, tandis que les importations ont augmenté de 0,8%, se maintenant à haut niveau un an et demi après l’accident nucléaire de Fukushima qui a entraîné l’envolée de la facture énergétique.

Il s’agit du cinquième mois de déficit commercial d’affilée, une première depuis 1980 pour le Japon dont la croissance dépend fortement des exportations.

Les ventes de machines de construction vers l’étranger ont reculé de 29%, se repliant notamment à destination de la Chine en croissance moins vigoureuse.

Les groupes nippons ont aussi exporté beaucoup moins de voitures, bus, camions et motos (-5,2%), que ce soit vers l’Europe en crise d’endettement et cure d’austérité ou vers la Chine, où un différend diplomatique sino-nippon pèse sur l’appétit pour les produits Made in Japan.

Les exportations de navires nippons ont aussi plongé de près de moitié.

Par pays ou région, les livraisons ont chuté de presque 20% vers l’Union européenne et de 14,5% vers la Chine. Elles ont en revanche augmenté de 5,3% vers les Etats-Unis et de 9,4% vers les pays d’Asie du Sud-Est.

Du côté des importations, les achats de gaz naturel liquéfié et charbon ont diminué en valeur (respectivement d’environ 10% et 20%), mais ce recul est dû pour une bonne part à la baisse de leur prix car les quantités importées n’ont pas reculé d’autant.

La facture énergétique est restée quoi qu’il en soit beaucoup plus élevée qu’avant l’accident nucléaire de mars 2011, à cause d’achats toujours importants de gaz et de charbon pour compenser l’arrêt quasi total des réacteurs nucléaires.

Les importations de téléphones ont par ailleurs bondi de 72%, en raison du grand succès au Japon des smartphones d’Apple et Samsung, entre autres, assemblés en Chine et dans d’autres pays asiatiques.

Discussions

Laisser un commentaire