La diminution de la population Japonaise a continué sa chute inexorable en 2014.

 

La population totale, incluant les étrangers, s’établissait à 127 083 000 le 1er octobre, soit une diminution de 215 000 personnes par rapport à l’année précédente.

C’est la quatrième année consécutive qu’un déclin de la population est enregistré, a indiqué le ministère des Affaires intérieures et des Communications le 17 Avril.

Les personnes de 65 ans et plus représentent 26 % de la population totale, tandis que les 75 ans et plus représentent 12,5 %. Ces deux résultats sont des records.

Parmi les 65 ans et plus, le nombre de personnes a atteint les 33 millions, soit une augmentation de 1,102 millions par rapport à l’année précédente.

Concernant la jeunesse, les 14 ans ou moins ne représentent que 12,8 % de la population.

C’est la première fois depuis le début de ces statistiques, lancées en 1950, que le nombre de personnes âgées représente plus du double des moins de 14 ans, qui s’élève à 16,233 millions.

Seules sept préfectures, situées principalement dans les grandes régions métropolitaines, ont enregistré une augmentation de la population.

Cependant, ces augmentations sont très faibles, avec Tokyo connaissant une hausse de 0,68 %, suivie par Okinawa (+0,40 %) et Saitama (+0,23 %). Les autres préfectures ayant connu une augmentation de la population en 2014 étaient Kanagawa, Aichi, Chiba et Fukuoka.

Akita a connu la plus forte baisse de la population avec – 1,26 %, suivie par Aomori (-1,08%) et Kochi (-0.96%).
La population de ressortissants japonais s’élevait à 125 431 000, soit une diminution de 273 000 (-0,22%).


Source : Asahi

Discussions

Laisser un commentaire