La commission d’évaluation du Comité international olympique (CIO) a entamé une visite de quatre jours à Tokyo pour juger la candidature de la ville aux Jeux olympiques et paralympiques de 2020.

 

La capitale japonaise est la première ville évaluée par la commission, qui se rendra dans les deux autres villes candidates encore en lice pour 2020, à savoir Madrid et Istanbul, les 18 et 24 mars respectivement.

Au cours des quatre jours de visite, la commission, dirigée par le vice-président du CIO Craig Reedie, se verra présenter les arguments de Tokyo sur les 14 thèmes du questionnaire du CIO, lequel porte sur des sujets tels que la vision et le concept pour les Jeux, les installations sportives prévues, le transport, le logement ou encore les aspects financiers.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a fait part à la commission de son souhait de voir la flamme olympique revenir à Tokyo en 2020 ; il a déclaré qu’organiser les Jeux dans la ville avait toujours été l’un de ses rêves.

Le gouverneur de Tokyo, Naoki Inose, a lui aussi exprimé son enthousiasme à l’idée d’accueillir les JO de 2020 et a qualifié la capitale nippone de « ville surprenante ».

Les Jeux olympiques ont eu lieu à Tokyo en 1964. Pour 2016, le Japon avait déposé une candidature mais c’est la métropole brésilienne Rio de Janeiro qui a été retenue.

 

 

 

Discussions

Laisser un commentaire