Au Japon, le chef du plus important parti d’opposition ne se représentera pas à ce poste. Le Parti libéral démocrate tiendra son vote pour élire le prochain leader le 26 septembre.

Sadakazu Tanigaki a décidé d’abandonner la course parce qu’il n’a pas réussi à convaincre le secrétaire général du parti, Nobuteru Ishihara, de ne pas se présenter. Les deux hommes tentaient tous deux d’obtenir le poste de chef de la formation lorsqu’ils se sont rencontré pour des discussions samedi.

M. Tanigaki a organisé une conférence de presse lundi et a indiqué qu’il voulait vraiment se représenter. Mais selon lui, il n’est pas souhaitable qu’il y ait trop de candidats, surtout deux hauts responsables du parti.

Il ajoute que le prochain leader du Parti libéral démocrate, peu importe qui, va poursuivre la lutte pour que le parti regagne le pouvoir.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire