Tokyo va verser plusieurs millions de dollars à une société américaine afin d’introduire la technologie Shinkansen aux États-Unis.

 

Cet investissement, pris en charge par un fonds affilié au gouvernement, est considéré comme une étape clé dans les plans de mise en place du train à grande vitesse au Texas.

Central Japan Railway (JR Tokai) envisage d’exporter des trains basés sur la série N700, circulant actuellement sur la ligne Tokaido Shinkansen.

L’objectif sera de construire un système ferroviaire à grande vitesse reliant les villes Dallas-Fort Worth au Texas et Houston, qui se trouvent à environ 400 kilomètres de distance.

Le train à grande vitesse couvrirait la distance en 90 minutes environ.

En raison des couts élevés liés à la construction de la ligne de chemin de fer et à l’achat des voitures, le fond d’investissement japonais pour les infrastructures étrangères liées aux transports et au développement urbain (JOIN), a l’intention d’investir entre 30 et 40 millions de dollars dans la Texas Centrale Partners (TCP), l’entreprise en charge du projet.

JOIN a été créé par le gouvernement en 2014 afin de soutenir l’exportation des projets d’infrastructure, un pilier essentiel de la politique « abenomics » visant à renforcer l’économie du Japon.

Une évaluation de l’impact environnemental du projet sera effectuée par le ministère des Transports des États-Unis en 2016. La construction devrait commencer l’année suivante.

En juillet, l’entreprise TCP a recueilli environ 75 millions de dollars d’investissements des promoteurs immobiliers locaux et d’autres entreprises. Elle prévoit d’utiliser l’argent de JOIN et d’autres partenaires dans la création de tunnels et de ponts le long de la ligne de train à grande vitesse.

Le plus grand obstacle reste le coût global du projet, estimé à plus de 12 milliards de dollars (environ 11,27 milliards d’euros).

L’investissement de JOIN pourrait attirer davantage d’investisseurs à prendre part au projet comme la Banque japonaise pour la coopération internationale qui considère l’offre.

Source : Asahi Shimbun

Discussions

8 Réponses

Laisser un commentaire