Pour faire face au nombre croissant de touristes musulmans au Japon, l’aéroport international de Kansai, construit sur une île artificielle dans la baie d’Osaka, a décidé de développer son offre répondant aux besoins des musulmans.

 

« Nous prévoyons de devenir le premier aéroport muslim-friendly du Japon », a déclaré Akihisa Tabe, le manager général du service marketing et commercial de l’aéroport, lors d’une conférence de presse le 23 août.

Deux nouvelles salles de prière musulmanes devraient voir le jour d’ici mars 2014, s’ajoutant à la salle existante. L’espace dédié à la prière passera de 30 m² à 270 m². Les nouvelles salles de prières seront équipées de robinets pour permettre aux croyants de faire leurs ablutions.

Les responsables de l’aéroport comptent également renforcer l’offre halal. Un restaurant, certifié par une norme halal malaisienne depuis juillet dernier, propose déjà des plats halal. 16 autres restaurants devraient également offrir des repas conformes aux règles islamiques d’ici le mois de novembre.

Cet effort pour développer une offre « muslim-friendly » répond à la hausse importante du nombre de visiteurs originaires des pays asiatiques musulmans comme l’Indonésie et la Malaisie.

D’après les chiffres de l’organisation nationale japonaise du tourisme, plus d’un million d’étrangers sont venus visiter le pays en juillet, en partie grâce à la simplification des démarches pour les touristes en provenance d’Asie du Sud-Est.

Durant les sept premiers mois de l’année 2013, 73 300 Indonésiens ont visité le pays, soit une hausse de 43,1 % par rapport à la même période en 2012.

Quant aux Malaisiens, ils sont 81 400 à avoir fait le voyage vers le Japon sur cette même période soit une hausse de 17, 5 %. L’aéroport de Kansai a vu augmenter de près de 70 % le nombre de visiteurs indonésiens entre 2011 et 2012.

Pour attirer toujours plus ces touristes musulmans, le Japon a tout intérêt à surfer sur la vague du halal.

 

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source : Saphirnews

Discussions

Laisser un commentaire