Les échanges culturels sino-japonais sont affectés par la situation en Chine. La conférence des jeunes écrivains qui devait s’ouvrir lundi à Tokyo a été annulée.

L’évènement de deux jours était organisé par l’université japonaise Hosei et l’Académie chinoise des sciences sociales. La partie chinoise a demandé l’annulation samedi, donnant comme raison la situation actuelle.

Neuf auteurs du Japon et onze de Chine devaient participer à la conférence.

Le professeur de l’université de Hosei et critique littéraire Minato Kawamura, qui a conduit les efforts pour organiser l’évènement, a exprimé sa colère et sa déception, face à l’annulation d’un échange littéraire entre des jeunes gens à cause d’un conflit diplomatique.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire