La Turquie compte sur le savoir-faire japonais pour construire sa première centrale nucléaire et ainsi réduire sa dépendance aux importations de ressources énergétiques.

 

Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu a fait ces déclarations samedi à Hiroshima, lors d’un entretien accordé à la NHK. Il s’est exprimé en marge de l’Initiative pour la non-prolifération et le désarmement.

En mai 2013, les chefs de gouvernement nippon et turc ont conclu un accord de coopération permettant aux compagnies japonaises d’exporter leurs technologies nucléaires. Les préparatifs sont en cours pour la mise en œuvre de cet accord.

Dans l’Archipel, certains s’inquiètent de la vente à l’étranger de ces technologies après la catastrophe nucléaire de 2011 à la centrale Fukushima Dai-ichi. M. Davutoglu a exprimé sa confiance dans la sûreté et le savoir-faire japonais.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire