Cinquième plus gros succès de l’histoire du cinéma, «La Reine des Neiges» de Disney suscite les passions. Et peut pousser à de drôles d’extrêmes.

 

Ainsi cette Japonaise de 29 ans, accro au film, qui a demandé le divorce à son mari… au motif que celui-ci n’avait pas suffisamment fondu pour l’histoire d’Elsa, Anna, Olaf et Cie!

 

Refroidie par trop d’honnêteté

 

Racontée sous forme d’un témoignage anonyme sur le site japonais Kikonsha no Hakaba qu’on pourrait traduire par la tombe des personnes mariées, l’histoire (à prendre avec circonspection…) commence il y a quelques temps quand une jeune femme tente de convaincre son doux époux de 31 ans de l’accompagner voir (et rerererererevoir en ce qui la concerne!) «La Reine des Neiges».

Peu emballé, Monsieur se laisse pourtant faire. D’une part, il en a un peu marre que sa femme insiste. D’autre part, il se dit qu’après tout, ayant étudié le conte original à l’Université, il peut être intéressant de savoir comment la petite merveille d’Andersen a été adaptée. Bref, il obtempère et va voir le dessin animé.

Or, en fin de projection du film, il a la naïveté de donner honnêtement son avis: «Je suppose que c’est un bon film, mais il ne m’a pas vraiment emballé!»

Aïe… Madame n’aime pas, mais alors pas du tout ce commentaire et, refroidie, lui fait une scène d’enfer. Scène qu’elle conclut par un définitif: «Si tu ne peux pas comprendre en quoi ce film est merveilleux, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez toi en tant qu’être humain. Je veux un divorce!»

Un poil déstabilisé, l’homme ajoute, dans son témoignage, n’avoir jamais connu de scènes de ménage en six ans de mariage. Et, pour le coup, n’a pas l’air de trop savoir comment briser la glace…

 

 

Source: lematin

Discussions

2 Réponses

  1. bobby

    Bein si c’est pour rester encore le reste de sa vie avec une gamine pareille, il vaut mieux divorcer rapidement lol !
    Les japonaises c’est mi-femme mi-enfant un peu comme la starlette alizée en mode geasha manga; vive la sagesse !

Laisser un commentaire