Un professeur d’une école primaire publique d’ Hiroshima a des ennuis suite à la mise en place d’une règle de discipline, bizarre et contestable, obligeant les élèves à se faire prendre en photo et à être exposé devant la classe entière.

 

Les élèves ayant oublié d’apporter leurs fournitures scolaires devaient se tenir devant la classe et poser comme un maneki-neko, la statue du chat « qui invite » se tenant habituellement à l’entrée des commerces.

Ils devaient aussi dire « Pardonnez-moi, miaou ! » et se faire prendre en photo ainsi. La punition était en vigueur de janvier à juillet de cette année et la prise de photographie a commencé en mai.

Le professeur a continué sa punition jusqu’à la fin du mois d’août, quand le conseil de l’établissement a reçu un appel d’un parent préoccupé par sa fille se sentant mal à l’aise d’avoir eu l’air idiote devant la classe.

L’enfant a été si marqué qu’elle va peut-être arrêter d’aller à l’école en septembre. Après une enquête les membres du conseil de l’établissement ont reconnu la punition comme mauvaise et ont donné un avertissement verbal au professeur.

Les images de 11 étudiants sont restées sur l’appareil photo du professeur après son avertissement dont aucune n’a été diffusée au public. Le professeur maintient que sa punition était juste et qu’elle a dû décourager des étudiants d’oublier leurs fournitures chez eux.

Il y a certainement des façons bien plus mauvaise de punir pour ne pas respecter les règles mais pensez-vous qu’un avertissement verbal était une punition appropriée pour les actions du professeur ? Est-ce trop dur ou trop clément ? Donnez-nous votre avis et parlez-nous des punitions que vous avez subies durant vos années d’école.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Discussions

Laisser un commentaire