Selon le New York Times, l’Agence américaine de sécurité nationale, la NSA, a espionné des pays alliés tels que le Japon et le Brésil dans le but d’obtenir un « avantage économique ».

 

Le journal américain a révélé dans son édition de samedi que selon des documents obtenus par l’ancien consultant de la NSA Edward Snowden, l’agence espionne régulièrement des pays ennemis ainsi que des pays alliés.

Le New York Times précise que les agents de la NSA mènent leurs opérations de surveillance dans les sites américains d’importance à l’étranger tels que les bases militaires et les missions diplomatiques au Japon, en Angleterre, en Australie et en Corée du Sud.

Le quotidien a également mis en ligne un document qui, dit-il, a été obtenus par M. Snowden. Ce document, daté de janvier 2007, est une liste des missions d’espionnage de la NSA.

On apprend que le Japon est ciblé pour permettre à Washington d’obtenir de la technologie jugée critique et stratégique, pour évaluer la politique étrangère japonaise et pour avoir un avantage économique.

Le ministre japonais de la Défense, Itsunori Onodera, a commenté ces révélations devant les journalistes mardi. Il affirme avoir appris les détails de cette mission américaine d’espionnage au Japon seulement par le biais des médias, et non pas par le gouvernement des Etats-Unis.

Selon M. Onodera, les gestes qui nuisent à la confiance entre alliés ne sont pas désirables. Il dit qu’il ne veut pas croire ce qu’il a lu dans ces articles de presse.

 

 

Source: Nipponconnection.fr/ NHK

Discussions

Laisser un commentaire