La musique classique adoucit les mœurs, mais elle prend aussi soin de votre santé. La bonne idée de l’orchestre philharmonique du Japon pour attirer un public qui déserte ses concerts.

 

Vous boudez la musique classique, et vous avez bien tort. Elle peut être bénéfique pour votre santé.C’est l’orchestre philharmonique du Japon qui l’affirme.

Pour redorer son blason et celui du classique, pas vraiment au top des charts, l’orchestre a fait appel à l’agence de communication I&S BBDO pour séduire les mélomanes non avertis. Leur crédo : la musicothérapie.

Le classique peut ainsi être utilisé comme une thérapie pour mettre votre corps en adéquation avec votre esprit.

 

Brahms contre la constipation

 

L’agence a eu l’idée d’inventer des petites pilules de musiques classiques.

A chaque pathologie son morceau, interprété, bien entendu, par le philharmonique du Japon : les Quatre saisons de Vivaldi pour retrouver une peau saine, la 10e symphonie de Malher pour lutter contre les insomnies ou encore la 1re symphonie de Brahms pour la constipation. Oui, parfois, la musique classique peut aider à se soulager à la selle.

Bien entendu, les dites pilules ne s’ingurgitent pas. Il s’agit en fait de mini cartes SD à insérer dans son ordinateur pour une petite séance, sans douleur aucune, de musicothérapie.

Le classique, c’est pas comme les antibiotiques, c’est automatique. Qu’on se le dise.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: metronews.fr

Discussions

Laisser un commentaire