Vous avez déjà sûrement croisé une de ces demoiselles aux allures de poupées, lors d’une convention sur le Japon mais connaissez-vous vraiment cette mouvance ? Souvent assimilé à tort à du cosplay, le Lolita est un style vestimentaire japonais à part entière.

 

IMG_3040IMG_3246

Les daily Lolita (personnes qui portent quotidiennement ce style) ont encore la vie dure en France et sont donc peu nombreuses. Cependant, il existe une véritable communauté Lolita en France (et dans le reste du monde entier) tapie dans l’ombre… Un constat navrant étant donné que le Lolita tire son inspiration de l’Europe, dont la France : étonnant n’est-ce pas ?

Cette communauté se retrouve lors de meetings, organisés par les grandes marques du Lolita, par des associations ou par les Lolita elles-mêmes. C’est l’occasion d’y rencontrer les Lolita de France, des invités prestigieux (stylistes, icônes du Lolita, artistes), tout en prenant le thé dans des lieux de charme dans une atmosphère très familiale. Certains meetings peuvent avoir une thématique (Halloween, Noël, champêtre, …), une tombola et des activités.

IMG_3029

La communauté Lolita est particulièrement soudée.

C’est le cas du meeting organisé par l’association Rouge Dentelle et Rose Ruban, à Aix-en-Provence et intitulé « Masquerade Party » dont vous pouvez voir les images.

Tea Party (3)

 

Les origines du Lolita :

 

IMG_3108

▲ C’est le retour du serre-taille.

Le mouvement Lolita est né dans les années 70, en réaction au Kogaru, un style vestimentaire japonais à la connotation sexuelle forte. Le Lolita était un moyen pour les japonaises de s’affranchir en douceur des conventions sociales.  Le Lolita prône la féminité, l’élégance et l’innocence dans une société où les femmes sont hypersexualisées.

Le terme « Lolita » vient du roman à scandale de Vladimir Nabokov et affirme clairement un choix de ne garder que la féminité et l’innocence de son héroïne éponyme, Lolita.

Le Lolita tire son inspiration de deux grandes périodes de l’Histoire de la Mode :

  • Le XVIIIème siècle et ses robes à la française, ornées de dentelles, de rubans de nœuds et froufrous… Des détails très rococo, se retrouvent aussi dans les prints (imprimés).
  • Le XIXème siècle, époque victorienne anglaise des robes bouffantes  et des crinolines.

A ses débuts, le Lolita était un style handmade (fait main) plutôt minimaliste et comportait seulement deux sous-genres : le Gothic Lolita (robe noir et dentelle blanche) et le  Sweet Lolita (robe rose ou rouge et dentelle blanche). Sur la tête on portait des headress « carré » ou des bonnets simples. Les coiffures aussi étaient simples : une frange avec des cheveux lisses, ondulés ou nattés. Il y avait peu d’accessoire.

La première marque emblématique du Sweet Lolita, Angelic Pretty, a été créée en 1979.

IMG_2947

▲ Les meetings permettent de se rencontrer autour d’un délicieux goûter.

IMG_3101

▲ Ou de participer à des activités : ici découvrir l’identité du meurtrier de l’invité d’honneur grâce à différents indices, sous forme d’un Cluedo géant.

Aujourd’hui, la personnalisation du Lolita s’est développée. Il existe désormais bon nombre de sous-genres Lolita avec leurs propres imprimés. Les accessoires aussi se sont multipliés : perruques, bijoux, chapeaux, chaussettes, chaussures, il y en a de toutes les couleurs et pour tous les goûts.

 

Le terme « Ita » :

 

La communauté Lolita utilise le terme péjoratif « ita » pour définir une personne qui, bien souvent par manque d’information « massacre » le style. C’est ce qui peut arriver aux Lolita débutantes qui ne connaissent pas exactement ce qui est Lolita ou non. En effet, porter du Lolita c’est aussi porter ses valeurs de raffinement et de pudeur. Ainsi certains codes sont à respecter.

 

Les codes du Lolita :

 

  • IMG_2997Les vêtements doivent être en coton et la dentelle de bonne qualité (généralement pas de synthétique ou de matières jugées provocantes).
  • Par-dessous une robe sans manche ou avec une jupe, il faut porter une blouse ou un cut&sew (t-shirt) pour couvrir les épaules et le décolleté.
  • La robe ou la jupe ne doit pas aller au-delà des genoux.
  • La robe doit être bouffante et cet effet s’obtient grâce à des jupons ou une crinoline.
  • Il faut cacher les sous-vêtements grâce au bloomer (culotte longue bouffante).
  • Les jambes sont couvertes de collants ou de chaussettes hautes.
  • En cas de forte chaleur le style peut être adapté.

Le Lolita n’est pas facile d’accès. En utilisant des matières de qualités, bien loin des usines à la chaîne, les grandes marques du Lolita ne proposent que peu d’exemplaires de leurs vêtements et les prix sont élevés. Pour des vêtements neufs et de marque il faut compter : 300€ pour une robe à manches longues, 250€ pour une robe sans manche ou 200€ pour une jupe. A cela s’ajoute le prix d’accessoires indispensables : 30€ un jupon ou crinoline, 20€ pour un bloomer, 100€ la blouse, 100€ les chaussures, 40€ les chaussettes. On arrive à 540€, sans bijoux, sans chapeau, sans sac à main ni manteau.

Ainsi, on n’obtient pas une totale garde-robe Lolita en un jour. Il y a peu de Lolita richissimes, la plupart sont étudiantes ou jeunes actives. Chaque tenue est choisie minutieusement et les Lolita travaillent dur pour les obtenir. Lorsque leur commande leur est livrée, c’est un sentiment de joie intense et de fierté.

Tea Party (4)

▲ Les organisatrices du meeting et représentantes de l’association Rouge Dentelle et Rose Ruban.

 

Les points de ventes Lolita :

 

Il existe une boutique en France, de la marque Baby The Stars Shine Bright à Paris.

Sinon, vous pouvez commander directement du Japon sur les sites des marques : Angelic Pretty, Baby The Stars Shine Bright, Métamorphose Temps de Filles, Innocent World, Haenuli, Atelier Pierrot, Moi-même-moitié.

Cependant, pour les plus petits budgets ou simplement pour débuter, il existe des solutions alternatives :

  • Les sites de reventes de vêtements de marques : Closetchild, Lacemarket.
  • Les groupes de reventes sur Facebook.
  • Les sites « offbrand » de bonne qualité mais moins cher : Fanplusfriend, QutieLand, Taobao et Bobyline.
  • Le site Etsy regorge de vêtements et d’accessoires originaux et adaptables au Lolita.
  • Des créatrices françaises proposent aussi leurs créations Lolita, vous pouvez en découvrir notamment dans les foires d’exposition sur le Japon (type Japan Expo) ou sur facebook.

Pour mieux vous repérer sur les sites de vente généralement en anglais, ou dans les discussions entre Lolita, voici un petit lexique des termes usuels.

 

Le lexique Lolita :

 

  • Une coordination : Tenue finalisée avec tous ses accessoires.
  • OP ou One Piece : Robe avec manches longues ou courtes intégrées.
  • JSK ou Jumper Skirt : Robe à bretelles ou Robe bustier.
  • Skirt : Jupe.
  • Crinoline : Jupe à cerceau qui donne du volume.
  • Print : Imprimé d’un vêtement.
  • Full shirring : Système de serrage par élastique dans le dos. Idéal pour les grandes tailles.
  • Offbrand : Vêtement sans marque.
  • Bloomer: Culotte longue bouffante.
  • Socks: Chaussettes.
  • Wig: Perruque.
  • Headress: Coiffe.
  • Bonnet: Type de coiffe, autrefois portée par les dames.
  • Babies: Type de chaussure plate.
  • Plate-forme: Type de chaussure compensée.
  • TP ou Tea Party: Evènement Lolita organisé à Paris par les grandes marques.
  • AP: Abréviation de la marque Angelic Pretty.
  • BTSSB: Abréviation de la marque Baby The Stars Shine Bright.

Si après tout cela, le Lolita vous intéresse, je vous laisse découvrir quel ou quels styles Lolita vous correspondent.

 

Quelle lolita êtes-vous ?

 

IMG_3136

▲ Une coordination tout en fraîcheur.

Vous avez l’âme d’une enfant ? Vous aimez tout ce qui est mignon, la dentelle et les froufrous ? Vous voyez la vie comme un conte de fée ? Vous êtes une Sweet Lolita.

Vous êtes mystérieuse ? Vous aimez la noirceur et la sobriété ? Vous êtes appréciez des croix et des araignées ? Vous êtes une Gothic Lolita.

Vous aimez l’élégance et la simplicité ? Vous voulez des tenues matures ? Vous aimez les motifs floraux ? Vous êtes une Classical Lolita.

Vous êtes timide ? Vous avez cette pointe d’originalité qui sommeille en vous ? Vous souhaitez un style que vous pouvez porter tous les jours ? Vous êtes une Casual Lolita.

 

 

 

 

 

IMG_3124

Vous êtes rebelle ? Vous trouvez les pics et les chaînes particulièrement cool ? Vous voyez la vie en roug et noir ? Vous êtes une Punk Lolita.

Vous êtes l’amie de la Nature ? Vous aimez les bottes de cowgirl et le vichy. Vous adorez les pique-niques à la campagne ? Vous êtes une Country Lolita.

Vous êtes une princesse ? Vous êtes audacieuse et extravagante ? Vous cherchez une occasion de porter le diadème ? Vous êtes une Hime Lolita.

Vous êtes fascinée par les uniformes japonais ? Vous aimez l’air marin ? Le bleu et la dentelle vous vont si bien ? Vous êtes une Sailor Lolita.

 

 

 

 

 

IMG_3179Vous êtes passionnée par le Japon traditionnel ? Vous avez toujours rêvé de porter un kimono ou un yukata ? Vous aimez les motifs floraux ? Vous êtes une Wa Lolita.

Vous rêvez de naviguer les sept mers ? Vous aimeriez adopter un perroquet ? Vous portez le tricorne avec classe ? Vous êtes une Pirate Lolita.

Votre vie est un spectacle ? Vous vous émerveillez devant la Magie. Vous aimeriez jouer du tambour ? Vous êtes une Circus Lolita.

Vous portez une montre à gousset ? Vous aimez l’esthétisme des rouages ? Le marron est votre couleur de prédilection ? Vous êtes une Steampunk Lolita.

 

 

Tea Party (9)

▲Une tenue d’inspiration steampunk.

Vous êtes un homme ? Pas de paniques, des équivalents du Lolita existent pour les hommes !

 

Les styles pour hommes :

 

  • Le Kodona est un style très enfantin aux allures de petit prince. Son côté androgyne lui permet d’être porté à la fois par les hommes ou les femmes. Il se caractérise par un short (court ou long) bouffant, des chaussettes hautes, une blouse etIMG_3290 un chapeau (tel que les hauts de forme). Traditionnellement dans les tons noir et blanc, il se décline aujourd’hui dans d’autres coloris : bleu, rouge, vert ou des couleurs pastel.
  • Le Dandy est la version plus mature du Kodona. C’est le style de l’homme élégant. Les shorts font place à de longs pantalons ou des bottes hautes qui couvrent les jambes. Les blouses peuvent s’agrémenter d’un jabot. De longs manteaux recouvrent l’ensemble. Avec le haut de forme s’ajoute de nouveaux accessoires comme la canne, des roses pour un style plus romantique ou une montre à gousset pour le côté steampunk. La gamme de couleur est davantage dans la sobriété : du noir, du blanc ou du marron.
  • Le Brolita, ou Brother of Lolita, est la partie féminine de l’homme. Il s’agit des mêmes vêtements que les Lolita. En effet, la communauté Lolita accepte avec bienveillance ces hommes qui s’assument totalement. Les résultats sont parfois même bluffant et il est possible de découvrir un homme plus « joli » qu’une femme.
IMG_3079

Votre rédactrice aussi est une Lolita !

Alors, quelle part de Lolita sommeille en vous ?

 J’espère que cet article vous aura plu. N’hésitez pas à partager vos impressions ou à me poser vos questions.

 

Photos : PhotoArwald http://photoartwald.free.fr/

Discussions

2 Réponses

Laisser un commentaire