Le constructeur japonais lancera dans l’hexagone avant fin 2013, et avec France Telecom, son premier smartphone dédié au senior. En cas de succès il pourrait ensuite être proposé au Royaume-Uni et en Espagne.

 

France Telecom devrait proposer avant la fin de l’année un smartphone de la marque Fujitsu plus particulièrement destiné aux seniors. Le constructeur japonais, qui ne cache pas depuis un an vouloir s’étendre à l’international sur le marché des smartphones, l’a confirmé ce lundi matin à Tokyo.

Si le lancement d’un nouveau smartphone n’est pas en soit révolutionnaire, cette annonce est loin d’être anodine. Tout d’abord, il s’agit d’une étape clé dans la nouvelle stratégie d’internationalisation du constructeur japonais qui, jusqu’à maintenant ne diffuse pas ses smartphones hors des frontières du Japon. Mais fait face à une saturation du marché dans l’archipel.

Ensuite, le marché français servira de fait de test européen pour l’équipementier téléphonique japonais. Si l’expérience est concluante, le smartphone pourrait ensuite être proposé sur d’autres marchés européens. les responsables de Fujitsu évoquent notamment le Royaume-Uni et l’Espagne. Mais aussi aux Etats-Unis.

Enfin, le modèle proposé devrait innover par rapport aux appareils actuellement proposés aux seniors et qui se caractérisent le plus souvent par l’utilisation de grosses touches et des fonctions en nombre plus limitées.

 

Un modèle adapté lancé au japon en août 2012

 

Le modèle proposé devrait en effet s’inspirer de celui lancé en août dernier au Japon. Baptisé « Raku-Raku » ce qui peut se traduire par « facile à utiliser », il s’agit d’un smartphone simplifié qui tourne sur Android 4.0.

L’interface a été pensée et adaptée pour le marché des seniors et se rapproche de celle développée pour les Windows Phone : les icônes sont plus visibles et le son a été amélioré pour une meilleure réception. Il est même possible de faire ralentir la voix de son interlocuteur.

Les touches et les caractères de l’écran, quant à eux, ont été élargis. Sur l’écran d’accueil, les seniors ont accès à leur répertoire téléphonique, peuvent consulter la météo de leur région, lancer l’appareil photo ou accéder à leurs « statistiques vitales ». Doté d’une fonction podomètre, le smartphone enregistre la distance parcourue par l’utilisateur depuis son réveil.

Pour autant, cette stratégie d’internationalisation de Fujitsu a ses limites. Et le constructeur japonais n’envisage pas pour le moment de proposer hors du Japon l’ensemble de sa gamme et notamment ses smartphones « haut de gamme .»Fin décembre, le quotidien japonais Asahi Shimbun avait levé le voile sur ce projet mais soulignait que le PDG du groupe estimait ne pas avoir « le luxe de pouvoir dépenser de larges sommes d’argent pour promouvoir une marque, comme Samsung. »

Discussions

Laisser un commentaire