Le Parlement japonais a levé tous les obstacles qui se dressaient devant le traité international qui régit les conflits relatifs à la garde d’enfants.

 

La Diète a approuvé la participation du pays à la Convention de la Haye sur les aspects civils des enlèvements internationaux d’enfants le mois dernier.

La Chambre haute japonaise a voté mercredi à l’unanimité les lois pour l’entrée en vigueur du traité.

Aux termes de cette convention, les enfants qui sont emmenés dans un autre pays par un parent sans le consentement de l’autre parent doivent être rapatriés à leur lieu de résidence initial.

 

 

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

 

Source Photo: http://www.horizonsdujapon.com Angelo di Genova

Discussions

2 Réponses

Laisser un commentaire