La Chine pourrait envisager d’améliorer ses relations avec le Japon. Le gouvernement japonais analyse actuellement les initiatives prises par ce pays pour voir si c’est le cas.

 

Le président chinois Xi Jinping a annoncé une politique diplomatique de base lors d’une réunion avec de hauts responsables du Parti communiste au pouvoir, le mois dernier. Cette politique inclut une déclaration selon laquelle la Chine considère important le fait d’avoir de bonnes relations avec les pays voisins.

La fréquence des incidents impliquant l’intrusion de bateaux chinois dans les eaux japonaises au large des îles Senkaku en mer de Chine orientale a diminué récemment.

Des patrouilleurs chinois sont entrés dans les eaux nippones à quatre reprises en juillet, six fois en août, cinq fois en septembre, deux fois en octobre et deux fois ce mois-ci, jusqu’à ce jour.

Le Japon contrôle les îles Senkaku qui sont revendiquées par la Chine et Taïwan.

Certains officiels japonais pensent que les bateaux chinois s’approchent des îles moins souvent en raison du passage de plusieurs typhons, et que l’ambition de Pékin de contrôler la zone n’a pas diminué.

Mais d’autres soulignent qu’un nombre croissant de Chinois du secteur des affaires se rendent au Japon et que l’attitude de la Chine est en train de changer.

 

Une délégation commerciale japonaise en route vers la Chine

 

Une délégation commerciale japonaise de haut niveau est partie pour la Chine afin de renforcer les relations économiques entre les deux pays.

La mission de l’Association économique Japon-Chine comprend le président de la fédération du patronat japonais, Hiromasa Yonekura, et le président d’honneur de Toyota Motor, Fujio Cho. Ils rencontreront des leaders du gouvernement chinois et de hauts responsables en charge de l’économie, à partir de lundi à Pékin.

La délégation comprend une centaine de leaders des principales entreprises nippones.

Ils offriront leur coopération à la Chine pour lutter contre ses problèmes environnementaux, notamment la pollution atmosphérique importante qui sévit à Pékin.

L’association a effectué des visites annuelles depuis 1975. Mais la visite de l’an dernier a été reportée en raison d’un refroidissement des relations bilatérales lié à une dispute territoriale concernant les îles Senkaku.

 

 

Source: NHK

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité du Japon

Discussions

Laisser un commentaire