La Chine gère la succession de l’ambassadeur japonais en Chine selon les pratiques internationales et les procédures concernées, a déclaré vendredi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hong Lei.

 

Hong Lei s’est ainsi exprimé lors d’un point de presse, en réponse à une question concernant la prise de fonctions du nouvel ambassadeur japonais en Chine.

Selon un article de l’Agence de presse Kyodo, l’actuel ambassadeur en Chine, Uichiro Niwa, retournera au Japon fin novembre. Hidehisa Horinouchi, ministre à l’ambassade, occupera le poste en attendant l’arrivée du nouvel ambassadeur.

Kyodo a également indiqué que le gouvernement japonais envisage d’envoyer fin décembre en Chine Masato Kitera, diplomate de carrière et actuellement secrétaire adjoint du Cabinet, pour remplacer Uichiro Niwa.

« Nous savons tous que la partie japonaise est entièrement responsable des très graves tensions dans les relations actuelles entre la Chine et la Japon », a indiqué le porte-parole, ajoutant que la priorité pour le Japon est de prouver sa sincérité et de résoudre correctement les problèmes afin de renouer avec un développement normal des relations bilatérales.

« Nous espérons que le Japon réalisera des efforts substantiels dans cette optique », a-t-il conclu.

Discussions

Laisser un commentaire