La première chaine payante japonaise espère dénicher de nouveaux partenaires pour une série de coproductions.

 

WOWOW, premier diffuseur payant du Japon, avec 2,6 millions d’abonnés propose 3 chaines : WOWOW Prime et ses émissions de divertissement, WOWOW Live diffusant concerts et événements sportifs et enfin WOWOW Cinema.

L’entreprise diffuse sept séries télévisées américaines et européennes par semaine dans le cadre de sa programmation régulière.

La directrice de l’exploitation de WOWOW aux États-Unis, Kayo Washio, indique qu’il lui importe peu que la coproduction soit japonaise ou non. Les abonnés sont déjà familiers avec les séries et films venant des États-Unis et de l’Europe.

WOWOW a participé à quatre coproductions l’an dernier, deux en Allemagne et deux aux États-Unis.

Ainsi, Washio fut la coproductrice du documentaire en six volets de Robert Redford et Wim Wenders, «Cathedrals of Culture», présenté en première mondiale au Festival du film de Berlin cette année.

L’année dernière, elle a acquis les droits de diffusion de la série de HBO «The Newsroom», qui connaît beaucoup de succès à l’étranger, ainsi qu’une série de concerts de Beyoncé.

Jusqu’à présent, les coproductions de WOWOW ont uniquement été des documentaires, mais Washio espère pouvoir participer un jour à une minisérie. Elle affirme que l’entreprise souhaite actuellement acquérir de l’expérience et qu’elle est prête à offrir de l’argent et des ressources.

«Nous allons un jour produire nos propres idées en coproduction avec un partenaire américain ou européen, mais pour l’instant nous ne faisons que commencer et nous sommes encore des débutants dans cet univers», a-t-elle reconnu.

«Il est plus facile de plonger dans le projet de quelqu’un d’autre et d’apprendre.»

 

 

Source: Metro

Discussions

4 Réponses

  1. Armin

    C’est fou comme les gens peuvent être. Un jour on va critiqué le Japon car il s’agit d’un pays trop refermer sur lui même. Et quand il y a des initiative de prise, bah c’est pas bien non plus. En plus cela concerne le public japonais, a ma connaissance s’il n’est pas content, ils ne regarderont pas et ce n’est d’ailleurs pas le cas avec la série d’HBO.

    « Plus belle la Vie en anime » on voit bien que tu n’a pas lu l’article.

Laisser un commentaire