Masaki Nakagawa, étudiant à l’université Soka à Hachioji, Tokyo, vient de remporter le 20ème concours annuel d’éloquence anglophone réservé aux Japonais à l’Université de Sophia avec un discours appelant à l’établissement d’une loi pour un partenariat domestique au Japon (l’équivalent du PACS chez nous).

 

Huit personnes ont tenté de remporter la coupe du Président durant cet événement qui s’est tenu dimanche au campus de Sophia à Yotsuya, Tokyo.

L’étudiant de troisième année en communication anglophone a parlé des barrières légales séparant les couples homosexuels au Japon, dont le fait de ne pas être autorisé à voir son compagnon à l’hôpital.

“Je suis homosexuel et je souhaite fonder une famille avec la personne qui vivra avec moi dans le futur, » a-t-il ainsi déclaré.

Nakagawa a défendu la mise en place d’une loi de partenariat domestique comme alternative plausible pour légaliser le mariage gay, qu’il a décrit comme étant interdit par l’article 24 de la Constitution.

“Votre parole est plus qu’importante. Plus les gens seront d’accord avec moi et feront entendre leur voix, plus il sera possible de changer cette situation,” a déclaré Nakagawa, 20 ans, dans son discours intitulé “Le droit de former une famille.”

Nagakawa a remporté le trophée ainsi que des réductions pour des voyages.

Discussions

2 Réponses

  1. Dio Brando

    C’est bien joli sur le papier mais faut arreter de rever, le Japon a deja un enorme retard sur les couples hetero en concubinage alors homo et en plus obtenir un statut specifique, ca prendra plusieurs dizaines d’annees…
    Dernierement le couple de lesbiennes « mariees » chez Disney a participe a une emission pour defendre leurs droits et elles se sont fait lincher par une majorite des genojin/animateurs.

Laisser un commentaire