La Banque du Japon affiche d’importants bénéfices pour l’année fiscale 2012, qui a pris fin en mars.

 

Ces excédents sont notamment liés à la dépréciation du yen, qui a augmenté la valeur des obligations étrangères et d’autres biens détenus par la banque centrale.

Mercredi, la Banque du Japon a donc annoncé un bénéfice brut de 11,2 milliards de dollars pour l’année fiscale précédente, soit deux fois plus qu’en 2011. Il s’agit du plus haut niveau atteint en 11 ans.

Par contraste, la banque enregistrait une perte d’environ 1,8 milliard de dollars sur son rapport à moyen terme, qui courait jusqu’à fin septembre, en raison cette fois de la cherté du yen.

Le gouvernement nippon devrait à présent recevoir près de 5,4 milliards de dollars de recettes fiscales, en provenance de la Banque du Japon.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Discussions

Laisser un commentaire