Sadakazu Tanigaki du Parti libéral démocrate (LPD) a subi un revers lundi dans sa lutte pour être réélu président du parti lorsque Makoto Koga, le chef de sa faction, a refusé de le soutenir.

Koga a déclaré aux journalistes après une réunion qu’il préférait soutenir un candidat plus jeune, a rapporté le Sankei Shimbun. Il a ajouté que le parti avait besoin de mettre en avant une nouvelle génération de jeunes dirigeants.

Tanigaki, 67 ans, a dit qu’il ne fuira pas ses responsabilités et qu’il demandera le soutien de toutes les factions, a rapporté le Sankei. Le leader du LPD a déclaré que son objectif est de ramener le parti au pouvoir et de mettre en œuvre les réformes fiscales et sur la sécurité sociale.

Jusqu’à présent, Nobutaka Machimura et Nobuteru Ishihara ont signalé leur intention de disputer la place de leader, tandis qu’on s’attend a ce que Shigeru Ishiba et Shinzo Abe jettent l’éponge cette semaine.

La campagne débutera le 14 septembre et l’élection aura lieu le 26 septembre.

Discussions

Laisser un commentaire