« Quand vous allez à Tokyo … si vous êtes un homme blanc, vous pouvez faire ce que vous voulez. Attrapez-la, tirez-la. Elle va rigoler. Il suffit de dire Pikachu ou POKEMON ou quelque chose de ce genre pour faire redescendre la pression.
Habillé d’un t-shirt pikachu, je drague dans les rues (de Tokyo) juste en saisissant les filles et en leur mettant leur visage sur ma bite tout en criant «Pikachu !».
Tous les étrangers blancs font ça. Quand vous croisez un étranger dans la foule et que vos regards se croisent, vous savez qu’il est au courant grâce à ce regard coupable, comme si vous veniez de baiser tous les deux une pute. »

Julien Blanc, coach en séduction lors d’une conférence sur les femmes au Japon.

 

Depuis plusieurs jours, le nom de Julien Blanc circule sur internet. Petite enquête sur ce pervers agressant les japonaises dans les rues de Tokyo.

 

Qui est Julien Blanc?

 

Selon sa page Facebook, il est coach en séduction pour Real Social Dynamics, une société soi-disant leader en conseil de séduction. Une formation à son côté peut ainsi vous couter plus de 5 000$ !

Vous pouvez regarder des conférences étonnamment misogynes et agressives de Julien sur la façon de convaincre les femmes d’avoir des relations sexuelles avec vous (si vous êtes un homme de race blanche avec des tendances sociopathes) sur les sites www.pimpingmygame.com & www.rsdnation.com.

Il devrait venir au Japon courant Novembre, probablement entre le 15 et le 17.

 

L’origine

 

 

En Septembre 2014, msdoom99 a posté sur YouTube, une vidéo sous-titrée en japonais de son film pédagogique « White Male Fucks Asian Women In Tokyo (And The Beautiful Methods To It) »

Msdoom99 indique : «Cela me rend triste. Ce mec blanc débordant de confiance. Il me fait me sentir sale. D’une certaine façon ça me déprime. »

Julien, dans son excès de confiance, semble croire que parce que les femmes japonaises pouffent de rire nerveusement et ne disent pas: «Non!» ou le repoussent, c’est qu’elles sont d’accord avec ses méthodes.

 

Les internautes révoltés

 

 

Une jeune chinoise nommée Jenn Li poste un tweet contre lui. “Comment oses-tu penser qu’il n’y a pas de problèmes à agresser le corps des femmes asiatiques. Ou de n’importe quelle femme”. Le hashtag #TakeDownJulienBlanc devient alors viral.

Une pétition en ligne est également lancée. Elle regroupe plus de 26 000 signatures. Grâce à ce mouvement, les hôtels où il devait tenir ses séminaires annulent les uns après les autres. Le mouvement visa également RSD et fit annuler plusieurs autres séminaires tenus aux États-Unis.



Au Japon, ce qu’il fait est considéré comme un crime 強制 わ い せ つ (kyoseiwaisetsu / agression sexuelle) ou 準 強制 わ い せ つ (attentat à la pudeur).

La loi japonaise indique que « Quiconque use de force ou de menace pour contraindre une personne à subir ou commettre un attentat à la pudeur est passible d’une peine qui ne peut être inférieure à 6 mois de travaux forcés (et un maximum de 10 ans). »

Malheureusement, l’attentat à la pudeur exige que la victime dépose une plainte. Aucune plainte, aucun crime.

Discussions

22 Réponses

  1. Shibori-san
    Shibori-san

    Ah oui, j’en entends parler depuis quelques jours. Au début j’ai eu un demi espoir : j’espérais que ce soit un fake, que le gars cherche en fait à dénoncer ce genre de comportement tellement il allait loin. Ben non hélas, la culture du viol a encore de fervents partisans mais heureusement on peut se réjouir de voir l’unanimité que ce type fait contre lui.

  2. Bluebird

    Faudrait qu’il vienne dans le sud, la plupart des filles ont toujours une bombe au poivre, ca le calmera pas forcement, mais il comprendra peut être que les femmes ne sont pas faibles 🙂

  3. Chiryo

    Le type il s’invente des histoires, il lui manque une grosse cas à celui-là..

    J’ai cru que c’était un français au vu du nom.

    En tout cas si le mec est assez taré pour croire qu’il peut violer n’importe qui en claquant des doigts, il mérite une peine bien longue.

  4. pat

    Comportement déplorable bien sur, mais pas pire que toute une frange d’homme japonais hein. Le Japon aime bien oublier ses propres torts et reporter le tout sur le gaijin, certe accusé à raison mais qui n’est que l’arbre qui cache la foret.

    • NONA

      Savoir qu’il y a une foret qui est caché par l’arbre, ne m’empeche pas de parler d’un arbre en particulier dans un premiers temps. Cela à au moins l’effet de sensibilisation aux comportements irréspecteux et de parler de ses conséquences. Cela permet d’en parler par le biais de ce cas concret. Ce sont les gens de tous pays qui se sont offusqués par seulement les japonais ou japonaises.

  5. fertic

    J’espère qu’une victime de ces actes finira par porter plainte et que ce type, qui renvoie une image négative des occidentaux, subira la sentence en conséquence et comprendra qu’on ne peut pas impunément faire n’importe
    quoi !

  6. Nanae-chan

    Nââânde!!! De quel droit! Comment un tel abruti a pu être autaurisé à dispenser un soi-disant « savoir »?! Comment les hôtels ont pu cautionné ça!!! Ça me révolte de voir que certains occidentaux ne savent pas rester à leur place! ><#!!!

  7. Muller

    Il est bon a enfermé et qu’on jette la clé ou qu’on l’oublie dans une petite cellule. Une femme (toute race confondue, africaine, asiatique ou européenne) reste un être humain. On lui doit donc le respect qui lui est dût et ne pas se comporté comme bête (Audiard avait écrit une réplique dans le film « Les Tontons Flingueurs » qui lui irait bien : un con a ose tous, c’est à sa qu’on les reconnaît).

    • dragon fou

      il est suisse pas français ! Mais il fait honte aux hommes occidentaux, il ternit notre image. Un con quoi ! Qu’il meure non, ne soyons pas extrême qu’une femme japonaise lui fasse un bon ballbusting !

Laisser un commentaire