Des judokas battues par leur entraîneur, des malversations financières, une crise morale, politique, et voilà qu’un nouveau scandale vient frapper le judo japonais : des accusations d’harcèlement sexuel sur une judoka, de la part d’un ponte de la fédération.

 

La victime présumée, dont l’identité n’a pas été révélée, a participé aux derniers championnats du Japon et a passé la trentaine.

Elle accuse un haut responsable de la fédération, âgé de 70 ans, de lui avoir fait des avances sexuelles, de l’avoir prise dans ses bras et d’avoir tenté de l’embrasser en décembre 2011.

Une commission d’enquête spéciale a été diligentée par la fédération sur cette affaire, révélée par l’ancienne médaillée olympique, Noriko Mizoguchi.

Cet hiver, 15 athlètes de l’équipe nationale japonaise de judo ont porté plainte contre leur entraîneur, responsable de maltraitance.

 

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: BFMTV

 

Discussions

Laisser un commentaire