Daisuke et Azusa Suzaki ont étudié en Italie et ont attendu des années que la ville de Toyota (préfecture d’Aichi) leur donne l’autorisation de produire de l’alcool de fruit.

 

Quand Daisuke et Azusa Suzaki ont démarré la vente de leur vin de l’année au début du mois ils ont par là-même ajouté la préfecture d’Aichi sur la carte des vins des restaurants.

 

Le couple a travaillé dur pendant 15 ans pour produire leur première cuvée qui peut se revendiquer être le premier vin local d’Aichi. Quatre cents litres soit 539 bouteilles sont en vente depuis lundi 10 novembre ce qui représente 10% de leur récolte annuelle.

« Il est léger avec un goût frais » commente Daisuke. Le prix estimé est de 2 000 yen la bouteille (environ 13€).

Le couple, originaire de Toyota, a ouvert une cave à vin en mai dernier près de leur maison. A l’intérieur de l’édifice en bois, l’arôme sucré des raisins emplit l’atmosphère alors que les machines écrasent les fruits, déversant le jus dans des tonneaux.

« Je veux prouver que la préfecture d’Aichi, aussi, peut produire du bon vin » déclare Daisuke.

Leur aventure a débuté en Italie. Daisuke a été attiré par les beaux paysages de vignobles du pays. Il a quitté son travail et après son mariage en 2000 le couple a emménagé en Toscane. Les jeunes mariés ont passé les trois années suivantes à apprendre les secrets de la récolte du raisin et de la production de vin. Daisuke a remarqué que bien que les raisins soient cultivés sur différents types de coteaux -des montagnes à la côte- partout où il se rendait les fermiers lui assuraient que c’est leur raisin local qui produit le meilleur vin. Frappé par leur foi, les Suzaki décidèrent d’essayer de faire du vin à partir de raisins adaptés au sol et au climat de la préfecture d’Aichi.

D’après l’opinion communément admise, les préfectures de Yamanashi et Nagano produisent les meilleurs raisins grâce à leurs températures estivales fluctuantes. Au contraire le climat d’Aichi est chaud en été avec peu de variation. Cependant notre couple de vignerons était déterminé et a planté une variété de raisin européen qu’il pensait adaptée à Toyota. Il est arrivé que la récolte échoue mais le duo a persévéré et avec le temps leur surface d’exploitation a été doublée atteignant 1,3 hectare.

Leur premier vin fut produit en 2009. Cependant comme la récolte avait été envoyée à des entreprises de Nagano et de la préfecture de Gifu pour y être traitée, on ne pouvait dire qu’il s’agissait d’un pur produit d’Aichi.

En mars 2013 Toyota a rejoint la liste des districts où il est permis de produire de l’alcool à partir de fruits. Ce changement a permis à de petites sociétés d’obtenir enfin une licence de production d’alcool. Les Suzaki en ont reçu une et ont construit leur cave à vin.

Et cela a payé. L’association de brasseries de la préfecture d’Aichi a certifié que leur vin était le seul entièrement produit dans la région. Seule une petite partie de la récolte est mise en vente ce mois-ci, le reste étant destiné à vieillir en fût pour être embouteillé et vendu l’année prochaine.

Les clients intéressés peuvent commander ce vin en appelant le 0565-42-2236 ou en se rendant sur le site internet du couple : http://www11.ocn.ne.jp/~azu-azu/

 

Source : Japan Times

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire