Les 6 navires chinois qui ont pénétré en début de journée les eaux territoriales japonaises, aux abords des îles Senkaku en mer de Chine orientale, ont finalement quitté le territoire.

Il s’agissait de la première intrusion de bateaux chinois depuis la nationalisation des îles, mardi, par le gouvernement japonais.

Rappelons que les garde-côtes nippons ont repéré vendredi 6 navires dans la zone, entre 6h20 et un peu plus de 7h00. Ces bateaux appartiennent à l’Administration océanique nationale de la Chine.

Les garde-côtes ont mobilisé des patrouilleurs et un avion, ordonnant aux navires chinois de se retirer.

Trois des bateaux sont repartis 90 minutes plus tard. Les trois autres se seraient retirés avant 13h30.

Les navires ont répondu en chinois aux avertissements des garde-côtes, revendiquant la souveraineté historique de la Chine sur ce territoire.

Un des bateaux a toutefois répondu en langue japonaise qu’il s’agissait d’une mission légitime et que les patrouilleurs nippons devaient se retirer.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire