La Chine a vivement réagi à l’intervention du premier ministre japonais Yoshihiko Noda à l’Assemblée générale de l’ONU.

Jeudi matin, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Qin Gang a publié un communiqué juste après le discours de M. Noda à New York.

Sans nommer directement le Japon, le communiqué en question déplore l’ignorance des faits historiques et des lois internationales, ainsi que la violation délibérée de la souveraineté nationale d’autres pays. Il critique par ailleurs le fait de recourir au droit international pour remettre sérieusement en cause l’ordre mondial d’après-guerre, y voyant une forme d’aveuglement.

Dans le discours qu’il prononcera vendredi, le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi réagira aux propos de Yoshihiko Noda. Il en profitera pour réaffirmer les revendications territoriales de la Chine concernant les îles Senkaku. Il exhortera par ailleurs le Japon à reconnaître l’existence d’un conflit territorial.

Le premier ministre sud-coréen Kim Sung-hwan s’exprimera le même jour, à New York.

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire