Un groupe de bateaux de pêche taïwanais a pénétré ce mardi matin dans les eaux territoriales japonaises près des îles Senkaku, avant de rebrousser chemin en milieu de matinée.

Ces bateaux appartiennent à une coopérative de pêche de la région de Yilan dans le nord-est de Taïwan. Ils sont entrés dans les eaux japonaises pour protester contre la nationalisation des îles par le Japon et aussi pour souligner que ces eaux ont pendant longtemps, fait partie de la zone de pêche de Taïwan.

Selon la coopérative, la plupart des bateaux sont arrivés en territoire japonais à une dizaine de kilomètres des Senkaku vers neuf heures mardi matin. Ils sont retournés environ une heure plus tard.

La coopérative indique que les bateaux ont quitté les eaux du Japon parce qu’ils avaient atteint leur objectif de faire valoir leurs droits sur cette zone de pêche.

Selon les garde-côtes taïwanais, il y avait une soixantaine de bateaux de pêche qui étaient accompagnés de plus de dix navires de surveillance pour assurer leur protection.

Certains des navires de surveillance ont également pénétré dans les eaux du Japon et se sont servis de canons à eau contre les garde-côtes japonais.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire