Le gouvernement japonais accroît ses activités de surveillance et de sécurité dans la région des îles Senkaku en mer de Chine orientale, suite à sa décision la semaine dernière de nationaliser ces îlots.

Douze navires chinois de surveillance ont été aperçus mardi près des Senkaku. De ce nombre, trois ont pénétré temporairement dans les eaux territoriales du Japon.

Les autorités ont plusieurs fois mis en garde les navires chinois, les exhortant à ne pas entrer en territoire japonais. Le gouvernement a aussi déployé dans le secteur des navires de surveillance supplémentaires pour la garde-côtière.

Par ailleurs, la radio de l’Etat chinois indique que mille bateaux de pêche ont quitté les provinces de Zhejiang et de Fujian à destination des îles Senkaku.

Le gouvernement nippon tentera d’empêcher les bateaux chinois de pénétrer dans les eaux japonaises de plusieurs façons, entre autres, en projetant sur eux de puissants jets d’eau.

Les autorités japonaises prévoient aussi d’arrêter immédiatement tout membre d’équipage de nationalité étrangère qui débarque sur les îles.

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire