Le gouvernement du Japon prépare actuellement une réaction à l’intrusion de plusieurs navires chinois de surveillance dans les eaux territoriales japonaises.

L’incident s’est produit tôt vendredi matin. Le premier ministre Yoshihiko Noda et d’autres ministres se sont réunis d’urgence environ une heure après les faits.

Le gouvernement a par ailleurs modifié le statut du bureau de liaison du centre de gestion de crise au bureau du premier ministre : il s’agit maintenant d’un groupe de travail, qui pourra gérer plus rapidement le dossier.

Les ministres et hauts responsables du gouvernement japonais rassemblent présentement de l’information et analysent la situation.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire