Les garde-côtiers du Japon ont repéré huit navires du gouvernement chinois près des îles Senkaku en mer de Chine orientale ce vendredi matin. Six des navires ont pénétré dans les eaux territoriales japonaises. A 13 heures 30, heure du Japon, ils avaient tous quitté le secteur.

C’est la première intrusion de navires chinois dans les eaux japonaises depuis que le gouvernement du Japon a nationalisé les Senkaku mardi.

Des responsables de la garde-côtière confirment que vers 6 heures 20, heure du Japon, deux navires appartenant à l’Administration océanique du gouvernement chinois sont entrés dans les eaux japonaises, au nord de l’île Taisho dans le petit archipel des Senkaku.

Puis, peu après 7 heures, quatre autres bateaux sont entrés dans les eaux japonaises au nord de l’île Kubashima.

La garde-côte a émis des avertissements avec ses navires de patrouille et un avion, ordonnant aux bateaux chinois de quitter les lieux. Les six embarcations ont depuis, quitté le territoire japonais.

En réponse à la garde-côte japonaise, l’équipage des six navires chinois a répondu qu’il avait une mission de patrouille de routine, avant d’ajouter que les îles font partie du territoire chinois.

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire