Le ministre japonais des Affaires étrangères, Koichiro Gemba, a exhorté les nouveaux dirigeants chinois à chercher une solution pacifique au problème des îles Senkaku, en mer de Chine orientale.

 

M. Gemba a lancé cet appel dans un article intitulé « Les relations nippo-chinoises sont à un carrefour » et publié dans l’édition de mercredi du quotidien de langue anglaise, International Herald Tribune.

Dans cet article, M. Gemba regrette que la Chine semble essayer de changer le statu quo par la force en envoyant régulièrement des navires gouvernementaux aussi bien en mer de Chine méridionale qu’à proximité des îles Senkaku, pour transformer ses différends territoriaux en problèmes quotidiens.

Le Japon, poursuit-il, ne peut faire aucune concession en ce qui concerne sa souveraineté. Il explique que son pays, en tant que membre responsable de la communauté internationale, est néanmoins disposé à stabiliser ses relations avec la Chine. Tokyo espère que les nouveaux dirigeants chinois, menés par Xi Jinping, opteront pour une approche positive du problème, ajoute-t-il.

Discussions

Laisser un commentaire